Infiltration rachidienne lombaire

Description de l'examen

Cette procédure consiste à injecter après une anesthésie locale, un médicament anti-inflammatoire à l’aide d’une aiguille dans la région douloureuse. Cela permet au radiologue un guidage très précis de l’aiguille, quasi indolore avec un maximum de confort pour le patient et une durée d’examen d’environ 20 minutes.

Déroulement de l'examen

Avant l’examen

Recommandations pour l’infiltration :

Pour tout traitement anti-coagulant ou anti-agrégant régulier, consultez impérativement votre médecin traitant pour ajuster le traitement cinq jours avant l’examen. A l’exception des médicaments que l’on vous aurait précisément demander d’arrêter, vous prendrez normalement vos autres traitements.
Venez de préférence accompagné. Il ne faut pas être à jeun
Le radiologue étudie au préalable votre dossier et vos examens antérieurs (que vous devez apporter).

Pendant l’examen

Vous serez pris en charge par un manipulateur qualifié qui vous expliquera le déroulement de l’examen et vous mettra en confiance car une coopération de votre part est importante pour la bonne réalisation de l’infiltration.
Vous serez installé sur le ventre pour cette infiltration.
Une désinfection cutanée rigoureuse de la région à infiltrer sera réalisée et un champ stérile sera mis en place, toute la procédure étant réalisée de façon stérile sous asepsie stricte.
Après anesthésie locale, la ponction et l’infiltration seront réalisées sous contrôle scopique
Le guidage radiologique permet un guidage en temps réel de l’aiguille. La confirmation de la bonne position de l’aiguille nécessite l’injection de quelques ml d’iode avant l’injection du médicament. Cela permet au radiologue de viser la cible avec précision, d’éviter les organes nobles (vaisseaux, nerfs etc…), de suivre en temps réel le déroulement de l’intervention et de prévoir la diffusion du médicament.
Il sera très important de ne pas bouger pendant l’infiltration, le radiologue et le manipulateur resteront présents à vos côtés.

Après l’examen

A la fin du geste un pansement sera mis en place, vous le retirerez le lendemain matin.
Toutes les consignes vous seront données par le radiologue, en particulier celle d’éviter toute activité physique pendant 48 heures.
L’amélioration ne surviendra que 48 à 72 heures après l’infiltration, la prise d’antalgique est donc conseillée durant cette période si persistance de douleur.
Un délai d’un mois doit être respecté entre deux infiltrations Un maximum de trois infiltrations pourra être réalisé dans la même région sur une période d’un an.

Documents importants

  • La carte vitale à jour
  • Votre carte mutuelle à jour
  • L'attestation CMU ou ACS
  • La feuille d’accident de travail (si besoin)
  • L’attestation si vous êtes en maladie professionnelle
  • Questionnaire consentement que vous avez reçu complété et signé
  • Vos radiographies ou précédents examens en rapport avec votre rendez-vous, pour que votre radiologue puisse interpréter votre examen dans les meilleures conditions
  • Bilan sanguin
  • Un moyen de règlement (chèque, CB ou espèces)

Informations importantes

Que dois-je préparer ?

Toutes les consignes vous seront données par le radiologue, en particulier celle d’éviter toute activité physique pendant 48 heures.

Bon à savoir

L’amélioration ne surviendra que 48 à 72 heures après l’infiltration, la prise d’antalgique est donc conseillée durant cette période si persistance de douleur.

Que dois-je préparer ?

Toutes les consignes vous seront données par le radiologue, en particulier celle d’éviter toute activité physique pendant 48 heures.

Où pratiquer cet examen ?

Aller au contenu principal